Le miracle de la pleine conscience – Thich Nhat Hanh


Un ouvrage court au contenu immense. Ce texte écrit par un moine bouddhiste vietnamien est d’une limpidité étonnante et d’une simplicité rafraichissante. Il contient pourtant une leçon de sagesse particulièrement précieuse, ainsi qu’une initiation à la méditation pleine conscience.

Nhat Hanh nous enseigne à être présent à chaque instant de sa vie afin de vivre la vie avec joie, ici et maintenant, grâce à la méditation pleine conscience. Si ça n’est pas le secret du bonheur, ça y ressemble. On apprend en tout cas à travers ce petit livre à développer des outils pour se rapprocher du bonheur quotidien. Un initiation à la méditation pour tous, à la lumière de la pratique millénaire spirituelle bouddhiste zen, adaptée à la vie de chacun et résumée en quelques pages.

Titre : Le miracle de la pleine conscience
Auteur : Thich Nhat Hanh

Le livre et son auteur

Le sous-titre du livre est particulièrement clair : Manuel pratique de méditation.
Il s’agit en effet d’un petit guide qui définit d’abord ce qu’est la méditation pleine conscience, la méditation traditionnelle bouddhiste, et livre ensuite un mode d’emploi pour la pratiquer au quotidien. Ce livre n’est toutefois pas un livre technique et est écrit sur le ton de la conversation. Une conversation avec un maître, moine bouddhiste éclairé et éclairant. Le miracle de la pleine conscience n’est pas à proprement parler un livre de développement personnel. Cependant, la méditation pleine conscience est un outil formidable (et quasiment indispensable) au développement personnel. Vous allez voir pourquoi.

L’auteur

Thich Nhat HanhThich Nhat Hanh est né au Vietnam en 1926, à Hué. Il entre au monastère à 16 ans comme novice et est ordonné moine 7 ans plus tard, en 1949. Il étudie les religions comparées aux Etats-Unis, à l’Université de Princeton, de 1960 à 1963, c’est à dire en pleine guerre du Vietnam. Il retourne au Vietnam en 1964 pour y fonder un monastère mais doit s’exiler 2 ans plus tard du fait de la guerre. Il commence alors un combat pacifique et pacifiste et mène des actions notamment pour soulager les souffrances des enfants victimes de la guerre. Adepte de la non-violence, il sera proposé au prix Nobel de la paix par Martin Luther King en 1967. Mais cette année là, ce prix prestigieux ne sera décerné à personne.
La France accorde l’asile politique à Nhat Hanh en 1972. Il y réside depuis, dans le Lot-et-Garonne, au sein du centre bouddhique qu’il a créé en 1982 : Le village des Pruniers. Dans les années 70, après la guerre du Vietnam et l’avènement du régime totalitaire, il s’investit dans l’aide aux Boat People. Depuis plus de 40 ans maintenant, il consacre sa vie à la promotion de la paix, et à l’enseignement de la pleine conscience à travers de très nombreux livres mais aussi lors de séminaires et conférences dans le monde entier.

Le contenu du livre « Le miracle de la pleine conscience »

« La pleine conscience est le miracle grâce auquel nous pouvons vivre pleinement chaque instant de la vie. » Voici ce qu’on lit sur la quatrième de couverture de ce petit livre. Car en effet, bien qu’ayant été écrit par un moine bouddhiste, ce texte n’aborde pas l’aspect spirituel de la méditation. Ou en tout cas pas directement et surtout dans un sens beaucoup plus large que celui de la religion. C’est à dire que cette forme de méditation peut apporter ses bienfaits à n’importe qui, indépendamment de ses croyances. C’est d’abord une pratique mentale plus que spirituelle.
Elle n’est toutefois pas à confondre non plus avec la méditation transcendentale, qui est une marque déposée et est une pratique purement physiologique, une sorte d’occidentalisation et de simplification de différentes techniques indiennes, dont le but est surtout la diminution du stress, voire de certains traumatisme. La méditation pleine conscience découle directement du bouddhisme et est applicable à la vie quotidienne de tout un chacun.

La méditation pleine conscience a pour but premier de porter l’attention sur le moment présent, afin d’en apprécier la beauté et la vérité et la réalité. Elle vise dans un premier temps à observer de façon aussi neutre que possible les sensations qui se présentent. Puis avec l’expérience et la pratique, on pourra également observer la matière (en commençant par son propre corps), puis les perceptions, le « bruit » mental, puis la conscience. Avec le temps et une pratique régulière on arrive enfin à observer ses sensations (désagréables, neutres ou agréables) sans les juger et donc à apprécier le moment présent pour ce qu’il est réellement, sans le filtre du jugement personnel et des conditionnements mentaux. C’est le fameux Carpe Diem du poète latin Horace, inspiré par l’épicurisme et le stoïcisme. Cueillir le jour présent sans se soucier du lendemain. La pleine conscience est en quelque sorte la version orientale de Carpe diem…

Thich Nhat Hanh raconte comment chaque instant du quotidien doit être vécu pour ce qu’il est, ici et maintenant, si l’on veut toucher au bonheur. Le bonheur n’est pas cet idéal inaccessible qui nous semble réservé à d’autres. Il est plutôt fait de petites joies, mises bout à bout, qui font que nos journées sont sereines, satisfaisantes, constructives et productives. Ces petites joies sont autant de moments qui nous grandissent, nous apprennent, nous accomplissent.
Apprendre à faire la vaisselle, par exemple, en ayant la conscience pleine et entière de ce que l’on fait, ni plus ni moins, est une des premières leçons. Ou préparer un thé et le partager avec des amis. Être à 100% à ce que l’on fait.

vaisselle

Il en va de même bien sûr pour tout ce qui a des conséquences bien plus grandes pour soi, pour les autres, ou pour le monde. Faire son travail en pleine conscience permet de le faire avec joie et de façon beaucoup plus efficace et satisfaisante. Ne parle-t’on pas d’un travail « consciencieux » lorsqu’on évoque un travail bien fait ?
Et lorsqu’il s’agit d’aider les autres, d’avoir une activité sociale, voire politique,… d’être au monde en général, alors nous pouvons déplacer des montagnes. Le véritable pouvoir se situe selon Thich Nhat Hanh dans la maitrise de l’instant. « C’est ton esprit qui créé la réalité » disait le Bouddha.

Mais il faut commencer par le quotidien. Il y a, d’après l’auteur, une forme de dévotion aux plus petites choses dans la pratique de la pleine conscience.

La première exigence de cette pratique est une forme de discipline. Il faut se résoudre à ne faire qu’une chose à la fois et à la faire du mieux possible. le « multitasking » est synonyme de stress. Le bien être se situe dans l’enchainement conscient des tâches, accomplies les unes après les autres, et les unes indépendamment des autres. Pour reprendre l’exemple de la vaisselle (un exemple utilisé plusieurs fois par Thich Nhat Hanh car il constitue un parfait terrain d’entrainement) il faut vraiment essayer de se consacrer entièrement à cette tâche et ne pas laisser ses pensées errer dans le passé, le futur ou tenter de résoudre tel ou tel problème, ni se laisser envahir par des soucis qui de toutes façons seront toujours là après. Observer. Être totalement présent.
Tentez l’expérience. Faites de la préparation de votre petit déjeuner, par exemple, une sorte de rituel. Accomplissez chaque geste en conscience et observez ce que vous faites. Observez les sensations, les matières qui se transforment, ce qui se passe en vous, mais sans jamais juger (c’est à dire sans y accoler d’étiquettes ni de qualificatif.) Observez puis laissez passer.

L’auteur du Miracle de la pleine conscience explique de façon limpide comment parvenir à cela, grâce à sa longue expérience et surtout un sens de la pédagogie hors normes. Nhat Hanh a vécu suffisamment longtemps en occident pour savoir comment transmettre son savoir à nos cultures, sans hermétisme, sans choc. Il revendique lui même le fait qu’il souhaite apporter ses propres outils afin de nous aider à approfondir notre propre tradition sans imposer la sienne. C’est pourquoi il explique par exemple que lui et ses coreligionnaires pratiquent la méditation pleine conscience dans un but spirituel et que son but est d’ouvrir le regard sur la réalité ultime de toutes choses. Mais il rappelle également qu’il est aujourd’hui prouvé que cette pratique réduit significativement le stress et soulage la dépression. Plusieurs études scientifiques récentes montrent par exemple qu’une thérapie basée sur la méditation pleine consciente est aussi efficace qu’un traitement à base d’anti-dépresseurs et surtout qu’elle n’a aucun effet secondaire négatif. En dehors donc de toutes considérations religieuses ou spirituelles, la pleine conscience est un outil fantastique de connaissance de soi et de bien être et peut même aider à guérir certaines affections psychologiques ou physiologiques. En aidant à la concentration et à l’élimination du stress, elle est également une alliée formidable de ceux qui entament un parcours de développement personnel et un voyage vers le succès. Ce petit manuel, modeste par la taille, est un guide indispensable pour qui souhaite découvrir et commencer à pratiquer la méditation.

Avis des lecteurs

Lire les commentaires des lecteurs de Le miracle de la Pleine Conscience sur Amazon. L’avantage d’Amazon, c’est que les achats sont « vérifiés ». C’est à dire qu’on est sûr que les commentaires viennent de personnes qui ont réellement lu le livre.

avis

En bref : les plus et les moins

Les plus

  • Ouvrage court et très facile à lire, d’une limpidité incroyable
  • Ce livre est LA porte d’entrée la plus accessible pour comprendre la Pleine Conscience
  • Ce livre parvient à communiquer la joie simple mais vraie avec laquelle il a été écrit.

Les moins

  • Ce n’est pas vraiment un moins, mais ce livre est plutôt à destination des novices (ou profanes). Si vous avez déjà une certaine expérience de la méditation et si vous cherchez quelque chose de plus technique, vous resterez sur votre faim.

Quel format ?

Ecrit en 1996, Le miracle de la pleine conscience a été ré-édité de nombreuses fois. Il existe donc dans des formats différents. S’agissant d’un livre plutôt court, la version poche est très bien et vraiment pas chère.

Il n’existe pas, à ma connaissance, de version audio.


acheter

Du même auteur

Prendre soin de l’enfant intérieur

La colère – Transformer son énergie en sagesse

L’art du pouvoir véritable – Se libérer des dépendances, de la peur et du désespoir

Toucher la vie

Video : Quelques mots de Thich Nhat Hanh

Voici un extrait d’un entretien de Thich Nhat Hanh au Monde des Religions. Il y parle du fait que les enfants sont naturellement dans la pleine conscience, dans le moment présent et comment il faut donc prendre soin de notre enfant intérieur.

2 commentaires sur “Le miracle de la pleine conscience – Thich Nhat Hanh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s