La puissance de votre subconscient – Joseph Murphy

La puissance de votre subconscient est un classique parmi les classiques du développement personnel. Ecrit en 1974, c’est l’un des ouvrages de base pour qui veut comprendre et commencer à maitriser ce que l’on appelle aujourd’hui la loi d’attraction ou loi de l’attraction. Il doit absolument faire partie de la bibliothèque de tous ceux qui s’intéressent au développement personnel. Murphy, si il n’est pas le premier, est l’un de ceux qui ont le mieux « vulgarisé » les concepts qui permettent de maitriser le fait d’attirer à soi tout ce que l’on souhaite et de mener la vie de ses rêves. Son écriture est simple et fluide et permet d’appréhender le développement personnel sous un angle rassurant et motivant.

Titre : La puissance de votre subconscient – le secret d’une force prodigieuse à votre portée
Auteur : Dr Joseph Murphy
Titre original : The power of your subconscious mind – unlock your master key to success

acheter

Le livre et son auteur

Comme je l’ai mentionné dans un précédent article, de la difficulté de traduire, la traduction ne consiste pas uniquement à remplacer les mots d’une langue par ceux d’une autre langue ayant le même sens. Il faut avant tout retranscrire le sens, le fond, et non les mots. Ici, on voit par exemple que la traductrice a choisi de traduire le sous-titre d’une façon non-littérale, afin d’en faire ressortir toute la force. Littéralement en effet on pourrait le traduire par « débloquez la clé maitresse vers le succès. » Pas très sexy, mais on sent qu’il y a quelque chose de très fort derrière tout ça. Il y a l’idée de faire sauter un verrou, que la réussite de notre vie serait derrière une porte fermée à clé que l’on pourrait enfin ouvrir. Murphy nous explique que l’on peut trouver cette clé à l’intérieur de nous et nous montre comment la découvrir et surtout comment s’en servir.

L’auteur

Joseph MurphyJoseph Murphy est né en Irlande en 1898. Il a eu une enfance relativement classique pour l’Irlande au tournant du 20ème siècle : père directeur d’école, famille catholique, le tout dans une société qui dans son ensemble a du mal à se sortir de la pauvreté. Il émigre aux Etats-Unis, sans toutefois en prendre la nationalité, et devient pharmacien à New-York.

Dans les années 50 il obtient un doctorat de psychologie et anime une émission de radio à Los Angeles ou il parle de psychologie et répond aux questions des auditeurs. C’est aussi à cette époque qu’il commence à écrire. Il est également ministre de l’église de la science divine (le ministre est une sorte de diacre, une sorte de prêtre laïc.) Il s’agit d’une « église » au sens américain du terme, c’est à dire que ce n’est ni une religion ni une secte mais plutôt une communauté dont les membres n’ont pas forcément la même religion mais une une conception similaire de la foi. Elle étudie la question de Dieu sous un angle scientifique (Dieu serait une force naturelle et universelle.) Il passe plusieurs années en Inde et s’intéresse aux médecines, philosophies et spiritualités orientales. Il défend l’idée que le subconscient est une force capable de réaliser ses rêves personnels à travers la pratique de l’autosuggestion, qu’il étudiera toute sa vie.

Le contenu du livre « la puissance de votre subconscient »

En lisant ce livre vous pourrez être surpris par les références religieuses employées parfois par Joseph Murphy. Si l’on ne remet pas le contenu du livre et son auteur en perspective, on pourra être rebuté par cela, surtout si l’on est pas soi-même croyant. Les quelques commentaires négatifs que l’on trouve sur cet ouvrage, et sur ceux de Murphy en général, ont trait au vocabulaire religieux qu’il emploi parfois.

Il est important de se souvenir que Murphy, Irlandais d’origine et ayant vécu très longtemps aux Etats-Unis, est le produit de sa culture. En utilisant le mot Dieu il fait en général référence à une force supérieure, naturelle et universelle, que dans d’autres traditions on nomme « conscience collective », « conscience universelle », ou encore « intelligence universelle ». Les anglo-saxons confondent facilement religion et spiritualité qui dans nos cultures latines sont différentes. La religion faisant plutôt pour nous réference au cultuel, alors que la spiritualité peut-être totalement laïque et agnostique. Murphy emploie également souvent le mot prière, qu’il faut prendre dans un sens également plus large. La prière pouvant recouvrir les notions de méditation, d’auto-suggestion, voire de comtemplation. Murphy ayant séjourné longtemps en Inde, il est très influencé par les traditions spirituelles orientales et en a fait une sorte de syncrétisme fécond.
On peut donc selon moi être très réceptif au contenu de La puissance de votre subconscient sans pour autant adhérer à une religion quelconque. Il serait dommage de bloquer sur cet aspect du style de l’auteur et de se passer de la lecture très enrichissante de ce livre.

Il peut sembler également surprenant que, bien que docteur en psychologie de formation et de métier, il emploie un vocabulaire non-conventionel pour la profession. Pour moi, c’est plutôt un point positif puisqu’il rend ainsi son propos accessible à tous.

Le propos principal de la puissance de votre subconscient porte sur la maitrise de ce subconscient qui serait, selon Murphy, le centre de contrôle de chaque individu. L’esprit conscient produit les pensées et le subconscient les exécute sans discuter. Murphy utilise l’image du taxi, à qui on donnerait l’adresse et qui nous dépose où on lui demande de nous amener, sans se poser de question. Aujourd’hui on pourrait dire qu’il s’agit de notre GPS intérieur. Si les instructions sont claires, il nous y emmenera. Il ne se demande pas si la destination est la bonne pour nous. Il se contente d’exécuter les ordres et croit tout ce qu’on lui dit. Et si l’adresse est confuse, ou n’existe pas, il ne pourra pas nous aider. Son action est puissante, mais il lui faut des instructions claires. Le subconscient n’a ni volonté ni initiative. Il est donc très important de savoir où l’on veut aller.

taxi

Murphy cite le célèbre docteur Coué qui disait que si il y a conflit entre l’imagination et la réalité, c’est l’imagination qui gagne. L’imagination étant la capacité qu’a notre subconscient à créer des images mentales.
C’est à dire que si l’on convainc son propre subconscient de quelque chose, même si ceci n’est pas vérifié dans la réalité, alors cette chose se produit. Il y a des gens qui se disent par exemple toujours malades. « J’en ai marre, j’attrape tous les virus qui passent ! » Et bien ils le sont effectivement. Alors qu’il n’y a aucune raison pour qu’ils soient plus vulnérables que les autres. En revanche quelqu’un qui affirme (en y croyant fermement, voire même naïvement), « moi de toutes façons, je ne suis jamais malade ! », et bien effectivement ils le sont très rarement. Il en va de même dans tous les domaines. Parce que le subconscient est le centre de contrôle et qu’il exécute les ordres sans sourciller, et sans tenir compte de la réalité.

Heureusement, tout l’objet de ce livre est d’apprendre à reprogrammer ce subconscient, cette « imagination », afin de la plier à nos vœux et à nos rêves. Car le subconscient est le principal moteur de la réussite et du succès.

Joseph Murphy nous expose une suite de techniques psychologiques dont le but est de maitriser son subconscient. Il parle par exemple de la technique de l’abandon, ou de celle de la visualisation. Cette dernière, bien connue, est particulièrement bien détaillée dans ce livre.

Chose intéressante et plutôt rare, un chapitre entier est consacré à expliquer pourquoi toutes ces techniques parfois ne marchent pas. Quelles sont les erreurs que l’on commet et qui font que les affirmations ou la visualisation ne fonctionnent pas. Ce chapitre est selon moi l’un des plus intéressants car il pointe clairement ce qu’il ne faut pas faire et que pourtant nous faisons tous. Même avec la meilleure volonté du monde les résultats n’arrivent pas et on fini par se convaincre que tout cela ne marche pas. C’est souvent beaucoup plus efficace de montrer les erreurs. Il devient alors facile de les corriger.

Il prend l’exemple de cette personne qui depuis des semaines pensait bien faire en se répétant le plus souvent possible à lui même : « Je veux être riche, je veux être riche, … » et qui ne voyait aucun résultat.
Murphy souligne une fois de plus que le subconscient n’ayant aucune initiative ni jugement, il intègre parfaitement le fait que la personne « veut » être riche. Mais pas le fait qu’elle soit riche. Le « je veux » devient central dans le subconscient de cette personne et elle passera le reste de sa vie à « vouloir » être riche, sans jamais l’être (ou en tout cas pas de cette façon.)
Mais il affirme également que dire « je suis riche » ne marche généralement pas non plus, ou alors prend énormément de temps à montrer des résultats.. Car il y aura toujours une petite voix intérieure, presqu’inaudible, qui vous dira « je sais bien que ce n’est pas vrai, je le vois bien que tu n’es pas riche. »
Il préconise donc de s’imprégner de l’idée de richesse. Et il explique quelles sont les techniques qu’il a éprouvé et validé en tant que psychologue, auprès de centaines de patients, pour imprimer l’idée, le concept de richesse, ou de succès, ou de santé, chez quelqu’un, sans que celà crée un conflit avec ses croyances ou ses impressions.
Quelqu’un qui « sature » son subconscient de l’idée de richesse verra sur sa route tout un tas d’opportunités, de solutions, d’idées, qui le mèneront vers la richesse.

light

Il affirme également, exemples et contre-exemples à l’appui, que le succès doit être tourné vers les autres. Qu’il ne doit pas être égoïste mais doit avoir pour objectif de créer de la valeur pour tous.

Il est impossible ici de parler de tout ce que contient ce livre dense. Il aborde en effet aussi la question de l’échec et comment le transformer en réussite. Comment gérer son stress par rapport aux résultats dans le travail ou en tant qu’étudiant, et se programmer pour réussir. Il évoque la question du bonheur, du succès financier, de la relation saine avec l’argent. Il affirme que l’on peut devenir riche facilement et sans effort si l’on assaini sa relation à l’argent. Il parle toutefois aussi du passage à l’action, indispensable mais facilité par l’autosuggestion et la maitrise de son subconscient. Il parle également du pardon, comme condition importante du bonheur. Car il ne faut pas considérer la vie comme étant une punition. Et Murphy donne de nombreux conseils pour réussir à pardonner, aux autres et à soi-même. Il explique que pardonner n’est pas oublier. C’est simplement ne pas résister au libre court de la vie. En retrouver l’harmonie.

Joseph Murphy consacre un chapitre particulièrement intéressant au sommeil et à son importance. Il souligne que le sommeil est en fait le repos du conscient, mais que tout le reste fonctionne à fond. La phase d’endormissenment est donc particulièrement importante. Et l’auteur indique une série de techniques pour optimiser son sommeil et en faire une clé pour réussir à atteindre ses rêves et ses objectifs, ou simplement pour trouver des réponses à ses questions.
On le voit, ce livre est réellement un ouvrage de base à lire absolument si l’on entreprend une démarche de développement personnel.

Avis des lecteurs

Lire les commentaires des lecteurs de La puissance de votre subconscient sur Amazon. L’avantage d’Amazon c’est que les achats sont vérifiés. C’est à dire qu’on est sûr que les commentaires viennent de personnes qui ont réellement lu le livre.

avis

En bref : les plus et les moins

Les plus

  • Un basique incontournable.
  • D’un style facile et fluide, il est facile à lire et à comprendre.
  • Docteur en psychologie, l’auteur a une connaissance approfondie des mécanismes qui régissent les relations conscient – subconscient.
  • Explique l’autosuggestion et la loi d’attraction et en donne des techniques applicables à tout type de projet ou but (financier, relationnel, santé…)
  • Un livre positif et encourageant pour qui veut changer sa vie !

Les moins

  • Fait souvent référence à Dieu, ce qui peut en rebuter certains. Mais il faut prendre ça au sens de « force invisible et universelle ».
  • idem pour la prière. Prière et autosuggestion se confondent parfois pour Murphy. A lire et comprendre à travers les yeux de la culture anglo-saxonne.
  • Pourtant docteur en psychologie, Murphy utilise des termes non-conventionnels, sans doute dans un soucis de vulgarisation. Il utilise par exemple volontiers le terme de conscient quand il parle de l’ego.

Quel format ?

Il existe plusieurs ré-éditions de ce livre écrit en 1974. Il n’y a pas à ma connaissance d’édition poche. La dernière édition brochée (éditions de l’Homme) est d’excellente qualité et son prix est très correct. On peut trouver d’anciennes éditions, moins chères, en occasion sur Amazon par exemple.
Il existe également une version audio de La puissance de votre subconscient. Le texte original a été légèrement raccourci pour la version audio, qui dure ainsi environ 2h.

acheter

Du même auteur

Exploitez la puissance de votre subconscient. (Ecrit 15 ans après la puissance de votre subconscient il en est le complément et contient plein d’exercices pratiques.)

Comment attirer l’argent

Comment réussir votre vie

 

Un commentaire sur “La puissance de votre subconscient – Joseph Murphy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s